Estimation d'une maison à Carnoux-en-Provence : comment estimer un bien avec travaux ?

Partager sur :
Estimation d'une maison à Carnoux-en-Provence : comment estimer un bien avec travaux ?

La nécessité de faire des travaux au sein d’un bien immobilier génère une décote sur sa valeur. L’estimation d’une maison à Carnoux-en-Provence va justement permettre de les identifier. Voici comment cela se déroule. 

Comment identifier les travaux à faire ? 

Après la phase de documentation, le professionnel effectue une descente sur le terrain pour réaliser une expertise du bâtiment. Pour ce faire, il va d’abord passer chaque pièce en revue pour noter les premiers défauts visibles en surface. Il va ensuite consulter les rapports des diagnostics techniques pour une analyse plus approfondie ou en réaliser quelques-uns (DPE, état de l’installation d’assainissement, diagnostic électricité, diagnostic gaz, diagnostic termites…) si aucun diagnostic n’a encore été entrepris en amont. Il peut également effectuer des tests lorsqu’il le juge nécessaire. Son objectif est de déterminer les travaux prioritaires et indispensables qu’il faut entreprendre rapidement. 

Après cette phase technique, le professionnel vérifie l’état des pièces humides (cuisine et salle de bains) qui peuvent nécessiter quelques travaux de rénovation. Il se penche aussi sur l’état des éléments majeurs du bâtiment, à savoir la toiture et la charpente, les fondations, les murs porteurs, les huisseries, la plomberie, le système de chauffage…

Comment calculer la décote ? 

Une fois la liste des travaux dressée, le professionnel demande à quelques artisans de la région d’établir des devis détaillés. Il effectue ensuite une étude comparative entre le bien à estimer et d’autres biens similaires en parfait état dans la région. Il s’informe sur leur valeur de marché et actualise le prix de référence obtenu en fonction de toutes les données (travaux et devis) recueillies en amont. 

En moyenne, le propriétaire doit s’attendre à une décote allant de 100 à 300 euros/m² lorsque le bâtiment requiert des travaux de rafraîchissement. Par contre, lorsque des travaux plus lourds (réfection du toit, ravalement de façade…) doivent être réalisés, la décote peut aller jusqu’à 1 500 euros/m². 
 

NOUSCONTACTER